Plantes du Japon

Documentation sur les plantes du Japon
Accueil > BAMBOUSOÏDÉES, 竹亜科 TAKEAKA

BAMBOUSOÏDÉES, 竹亜科 TAKEAKA

Les bambous appartiennent à la famille des Poacées (Graminées), [Ineka] dont ils constituent une sous-famille, celle des Bambusoïdées, [Takeaka] qui compte huit genres au Japon. Certains sont autochtones, d’autres sont originaires de Chine mais implantés au Japon depuis des temps très anciens.

Les bambous ne sont pas des arbres bien que l’on parle fréquemment de forêt de bambous. Ils se caractérisent par des tiges, souvent appelées « cannes » et formées d’un chaume creux qui se lignifie durant la croissance. La canne est cloisonnée en nœuds à partir desquels elle peut se diviser en rameaux feuillés. Son bois est remarquablement dur et très résistant.

Une pousse de bambou qui sort du sol a la même circonférence et contient tous les nœuds de la canne adulte. La croissance est très rapide (dans certains cas plus d’un mètre par 24 heures), c’est pourquoi les turions [takenoko] destinées à la consommation doivent être cueillis sans tarder.

Les bambous sont de plantes rhizomateuses et après la coupe (entre 3 et 5 ans) le réseau de rhizomes produit de nouvelles pousses qui comblent rapidement les vides.

On dit souvent que les bambous fleurissent tous les 100 ans mais ceci n’est que partiellement vrai, certaines espèces fleurissent chaque année, d’autres très irrégulièrement (périodes allant de 50 à 120 ans). Dans le second cas les plantes sont parfois très affaiblies, certaines meurent et les autres mettent plusieurs années avant de retrouver une croissance normale.

Les bambous font partie intégrante de la vie des Japonais aussi bien pour leur aspect décoratif que pour leurs multiples usage.

Il existe au Japon 8 genres de bambous :

  • Chimonobambusa, [Kanchikuzoku]
  • Pleioblastus, [Medakezoku]
  • Pseudoasa, [Yadakezoku]
  • Phyllostachys, [Madakezoku]
  • Sasa, [Sasazoku]
  • Sasaella, Azumazasazoku]
  • Sasamorpha, [Suzutakezoku]
  • Sasaella, Azumazasazoku]
  • Shibataea, [Okamezasazoku]

Navigation

Cliquez sur la lettre pour découvrir les genres ou les espèce de la famille corespondante

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Découvertes au hasard

定家葛 TEIKAKAZURA,

TRACHELOSPERME, FAUX JASMIN, JASMIN ÉTOILÉ JAUNE.

Mai-juin Liane arbustive à feuillage persistant, jusqu'à 10 m. Commun dans les bois. Tiges (...)

- TRACHELOSPERMUM, 定家葛属 TEIKAKAZURAZOKU

山雀の槍 YAMASUZUMENOYARI =Yamasuzumenohie

LUZULE (multiflore)

Herbacée vivace en touffe dense. Plaines et montagnes ; tourbières, sols acides. Stolons rares ou (...)

- LUZULA, 雀の槍属 SUZUMENOYARIZOKU

毒芹 DOKUZERI

CIGUË AQUATIQUE, trad. litt. « CÉLERI TOXIQUE »

Herbacée vivace, 90-100 cm. Terrains boueux ou marécageux. Plante vigoureuse, glabre. Feuilles bi (...)

- CICUTA, 毒芹属 DOKUZERIZOKU

金鳳花 KINPÔGE = Umanoashigata

RENONCULE (du Japon)

Herbacée vivace, 30-60 cm. Endroits ensoleillés en plaines et en montagnes ; plante toxique. (...)

- RANUNCULUS 金鳳花属 KINPÔGEZOKU

口無し草 KUCHINASHIGUSA

MONOCHASMA (de Shearer), trad. litt. « HERBE GARDÉNIA »

Herbacée bisannuelle, 10-60 cm. Plante semi-parasite. Sous-bois secs. Tige rampante. Feuilles (...)

- MONOCHASMA, 口無し草属 KUCHINASHIGUSAZOKU

榊葛 SAKAKIKAZURA

ANODENDRON (similaire), trad. litt. « CLEYÈRE GRIMPANTE »

Liane arbustive à feuillage persistant, jusqu'à 10 m, présente dans les bois clairsemés. Tiges (...)

- ANODENDRON, 榊葛属 SAKAKIKAZURAZOKU