Plantes du Japon

Documentation sur les plantes du Japon

C

C

  • Caduc, Caduque : qui perd ses feuilles pendant une période définie de l’année, le plus souvent en hiver.
  • Calice : ensemble des pièces externes de la fleur.
  • Calicule : involucre constituant une sorte de second calice.
  • Callus : protubérance ou épaississement sur le labelle des orchidées
  • Canaliculé : organe végétal creusé d’une ou plusieurs gouttières longitudinales.
  • Cannelé : organe creusé de côtes longitudinales formant entre elles de petits sillons.
  • Capillaire : fin et souple comme un cheveu. Ex. : feuille capillaire.
  • Capité  : se dit d’un organe dont l’extrémité est globuleuse.
  • Capitule : Inflorescence caractéristique, souvent prise pour une fleur unique, formée de menues fleurs effilées resserrées sur un élargissement du pédoncule (receptacle) : fleurons fertiles au centre et souvent fleurs en languettes allongées, et rayonnantes sur le pourtour. L’inflorescence extrêmement condensée donne ainsi l’apparence de n’être qu’une fleur
  • Capsule : fruit sec déhiscent renfermant plusieurs graines et s’ouvrant spontanément.
  • Carène : 1) nom donné aux deux pétales inférieurs soudés chez les Papillonacées.
    2) saillie longitudinale au dos de certains organes dont la forme rappelle une carène de bateau.
  • Caroncule : excroissance charnue portée par certaines graines.
  • Carpelle : feuilles spécialisées qui portent ou encerclent les ovules. Chez les angiospermes, l’ensemble fermé constitue le pistil.
  • Caryopse : fruit sec indéhiscent provenant d’un unique carpelle libre, contenant une graine soudée au péricarpe. Il possède une face arrondie et une autre face aplatie et striée. Ex : Fruit des Poacées dont le Blé, le Maïs, l’Orge, le Riz.
  • Cataphylle : désigne une feuille transformée, verte ou non, souvent bractéiforme ou écailleuse généralement située à la base d’une tige, d’un rameau, sur un stolon, un rhizome ou un bulbe.
  • Caudé : ayant la forme d’une queue.
  • Caudicule  : court pédicelle de chacune des pollinies d’une fleur d’orchidée assurant la fixation de la pollinie sur le rostellum par l’intermédiaire du rétinacle.
  • Caulescent : muni d’une tige . Opposé à "acaule"
  • Caulinaire : qui tient à la tige (feuilles caulinaire). Opposé à basal(e).
  • Cerne : cercle annuel d’accroissement du bois au niveau du tronc.
  • Cespiteux : végétal qui croît en touffes compactes.
  • Chasmogame : se dit d’une fleur dont le pollen est libéré dans l’environnement au moment de la pollinisation.
  • Chaton : type d’inflorescence fréquent chez les essences ligneuses feuillues. Il s’agit d’un épi portant des fleurs soit mâles soit femelles.
  • Chaume : tige, souvent creuse, munie de nœuds d’où partent des feuilles linéaires engainantes, typique des Poacées.
  • Chevelu  : ensemble formé par les racines et les radicelles.
  • Chlorophylle : pigments verts essentiels pour la photosynthèse.
  • Ciliolé : muni de cils de petite taille.
  • Circiné : se dit des organes végétaux enroulés en crosse.
  • Cladode : un rameau vert aplati, simulant des feuilles, comme les "raquettes" présentes sur les espèces de cactus Opuntia, le petit houx et les Asparagus.
  • Claviforme  : en forme de massue.
  • Cléistogame  : se dit d’une fleur dont le pollen n’est pas libéré au moment de la pollinisation, et se reproduit par autofécondation.
  • Collet : zone de transition entre la partie racinaire et la partie caulinaire d’un végétal.
  • Colonne : voir "gynostème".
  • Colonné : se dit d’une plante ou d’un élément de la plante dont le port a une forme de colonne ou de fuseau étroit.
  • Concrescence : croissance en commun de plusieurs organes. Le terme s’applique à des organes semblables qui se soudent entre eux (étamines) ou qui se soudent à d’autres organes (corolle et calice, pistil et pédicelle, tige et feuille.
  • Condupliqué : Plié en double dans le sens de la longueur.
  • Cône : inflorescences mâles ou femelles des Gymnospermes (pins et autres résineux). Les cônes femelles, beaucoup plus gros, contiennent des graines.
  • Connectif : partie de l’étamine prolongeant le filet, soudée à l’anthère (le plus souvent entre les deux thèques), qu’elle peut dépasser.
  • Connés : s’applique aux organes similaires qui se sont soudés pendant leur développement.
  • Connivent : se dit d’organes rapprochés entre eux, généralement par le sommet, mais non soudés les uns aux autres.
  • Convoluté : caractérise un organe végétal enroulé sur lui-même en forme de corne ou de cigare.
  • Coralloides : se dit des racines qui, au lieu de s’enfoncer progressivement, croissent en direction opposée. Parvenues à quelques centimètres de la surface du sol, elles s’hypertrophient, deviennent noduleuses et en partie aériennes. Courtes et abondamment ramifiées, elles constituent des amas serrés pouvant atteindre plus de dix centimètres de longueurs et ressemblant à des colonies de polypiers. Les colonies de bactéries symbiotiques sont localisées à leur niveau,
  • Cordé ou cordiforme : feuille à base échancrée en forme de cœur.
  • Corme : nom masculin, organe de réserve souterrain ayant l’aspect d’un bulbe mais formé d’une tige renflée entourée d’écailles.
  • Corolle : ensemble ds pétales d’une fleur.
  • Corymbe : inflorescences groupées de fleurs à pédoncules de longueur inégale amenées sur le même plan.
  • Cosse : péricarpe de la gousse des Fabacées qui s’ouvre en deux à maturité.
  • Cotylédon  : feuilles primordiales de la plantule.
  • Couronne : dans la gorge de certaines fleurs, relief en couronne formé soit par des étamines soudées, soit par leur base filamenteuse, soit encore par des appendices des pétales soudés entre eux. Désigne aussi le houppier d’un arbre.
  • Crampon  : courte racine aérienne, adventive permettant aux plantes grimpantes de se fixer sur les supports.
  • Crénelé : organe bordé de dents obtuses ou arrondies.
  • Cucullé : dont le sommet est fortement concave. Ex. : pétale cucullé
  • Cultivar  : désigne les races nouvelles obtenues par sélection.
  • Cunéiforme : se dit d’un organe en forme de coin.
  • Cupule : pièces lignifiées constituant une sorte de petite coupe enserrant partiellement ou totalement un gland, une noisette ou une châtaigne.
  • Cuspidé  : insensiblement atténué en une pointe raide et aiguë.
  • Cyathe  : ensemble floral des euphorbes constitué d’une fleur femelle solitaire, en coupelle, à un ovaire et trois styles, entourée de nombreuses fleurs mâles, réduites à une simple étamine.
  • Cymbiforme : qui a la forme d’une nacelle
  • Cyme : inflorescences à pédoncules ramifiés qui peuvent se développer d’un seul côte (unipares ou symétriquement (bipares).
  • Cymule : petite cyme.
  • Cystolithe : concrétion minérale contenue dans une cellule de feuille chez certaines Angiospermes.