Plantes du Japon

Documentation sur les plantes du Japon

P

P

  • Pachycaule : Plante dont la tige est succulente sur toute sa longueur
  • Paléole : glumelle supérieure de la fleur des Poacées
  • Palmée  : limbe foliaire divisé en segments qui se rassemblent au niveau du pétiole.
  • Palmitifide  : les divisions de la feuille atteignent environ le milieu du limbe.
  • Palmitilobée  : les divisions de la feuille n’atteignent pas le milieu du limbe
  • Palmitipartite  : les divisions de la feuille dépassent le milieu du limbe
  • Palmatiséquée : les divisions de la feuille atteignent presque la jonction limbe-pétiole.
  • Panicule : inflorescence indéfinie dont à la différence de l’épi, les fleurs sont pédonculées.
  • Papilleux : couvert de papilles, de petites rugosités coniques ou hémisphériques.
  • Pappus : touffe de poils qui surmonte les fruits des Composées et facilite leur dissémination par le vent.
  • Papyracé : ayant la consistance du papier.
  • Parfaite : Se dit d’une fleur possédant à la fois des étamines et un pistil. Syn : Bisexuée, hermaphrodite. Ant : Imparfaite, unisexuée.
  • Pariétal : se dit de la placentation lorsque les ovules sont fixés sur la paroi de l’ovaire.
  • Paripenné : feuille composée pennée qui ne possède pas de foliole terminale.
  • Pauciflore : plante dont les fleurs sont en petit nombre.
  • Pectiné  : se dit de tout organe portant sur les côtés des lamelles fines et serrées, disposées comme les dents d’un peigne.
  • Pédatée : se dit d’une feuille composée divisée en palmes et ayant trois divisions principales, les divisions latérales présentant des divisions supplémentaires. Il peut y avoir une foliole centrale libre.
  • Pédicelle : pédoncule réduit portant une fleur puis un fruit dans une inflorescence.
  • Pédoncule : tige portant une fleur et un fruit uniques.
  • Pellucide : mince et presque transparent.
  • Peltée  : feuille orbiculaire dont le pétiole s’insère au limbe sur sa face inférieure et au centre. En grec « peltê » désigne un petit bouclier elliptique.
  • Pennati-* : relatif au découpage en lobes d’une feuille « pennée », dont la profondeur est indiquée par le suffixe.
    -* Pennatifide : se dit d’une feuille dont le limbe est penné et divisé en segments séparés par des sinus atteignant approximativement le milieu de chaque moitié du limbe.
    -* Pennatilobé : se dit d’une feuille dont le limbe est penné et lobé.
    -* Pennatipartite : se dit d’une feuille dont le limbe est penné et divisé en segments séparés par des sinus plus profonds que le milieu de chaque moitié du limbe.
  • -* Pennatiséqué : se dit d’une feuille dont le limbe est penné et divisé en segments séparés par des sinus qui atteignent presque la nervure médiane.
  • Bi-, tri-, quadripennatiséqué : deux, trois, quatre fois pennatiséqué.
  • Pennée : feuille composée dont les folioles sont disposées régulièrement de part et d’autre du rachis.
  • Penninervée : se dit d’une feuille dont la nervure principale porte, de part et d’autre, des nervures secondaires disposées comme les barbes d’une plume.
  • Pentamère  : Fleur présentant des cycles de cinq pièces florales identiques. Ex : corolle de cinq pétales, calice de cinq sépales, androcée de cinq étamines par verticille.
  • Périanthe : ensemble des enveloppes protégeant une fleur (calice et corolle).
  • Péricarpe : ensemble des tissus du fruit entourant la ou les graines.
  • Périgyne : Ensemble de pièces florales paraissant s’insérer autour de l’ovaire.
  • Persistant : se dit des espèces d’arbres dont les feuilles restent vertes et ne tombent pas à l’automne.
  • Pétale : organe aplati, généralement coloré. L’ensemble des pétales forme la corolle de la fleur.
  • Pétiole : organe étroit situé au-dessous du limbe de la feuille qui relie la feuille à la tige (queue de la feuille). Une feuille sans pétiole est dite sessile.
  • Pétiolule : chez une feuille composée, petit pétiole portant le limbe d’une foliole ou d’une pinnule. Une foliole pétiolulée
  • Phanérogame  : plantes à fleurs et à graines
  • Phyllode  : organe aplati, ayant les fonctions d’une vraie feuille, dérivé d’une feuille dont le limbe a avorté et dont le pétiole est dilaté.
  • Pisiforme : qui a la forme et la taille d’un pois.
  • Pistil  : partie contenant les organes femelles de la fleur. À sa base se trouve l’ovaire puis, au-dessus, le ou les styles plus ou moins allongés et, à l’extrémité de ceux-ci, les stigmates, souvent visqueux, destinés à recueillir le pollen.
  • Pistillé(e) : fleur pourvue d’un ou de plusieurs pistil(s) et dépourvue d’étamines.
  • Pneumatophore : genre de racines aériennes en forme de genou contenant de l’air chez certaines espèces (cyprès chauve, bruguiera).
  • Podogyne : partie saillante et charnue du réceptacle de certaines plantes, qui s’élève et sert de support au pistil.
  • Poil  : élément filiforme plus ou moins souple à la surface d’un organe de la plante (feuille, fleur, tige, fruit etc…). L’ensemble des poils constitue la pubescence.
  • Pollen : élément reproducteur mâle composé de grain microscopiques produit par l’anthère.
  • Pollinie : formation propre aux Orchidées correspondant, au niveau de leur fleur, au contenu aggloméré d’un sac pollinique. Au sommet du gynostème chaque pollinie se prolonge en un caudicule qui se fixe dans une légère concavité (bursicule) du rostellum et qui secrète un amas visqueux : le rétinacle.
  • Pollinisation : transfert du pollen des pièces mâles aux pièces femelles par l’intermédiaire du vent (anémophile), des insectes (entomophile) ou de certains autres animaux (zoïdophile).
  • Polysperme : se dit d’un fruit aux nombreuses graines.
  • Poricide : déhiscence qui se traduit par l’apparition de petits trous (pores) au sommet du fruit.
  • Prolifère (fleur) : se dit d’une fleur dont l’axe poursuit (au-dessus des pièces florales et après avoir traversé la fleur) sa croissance en tige feuillée.
  • Proximal : proche de la base ou du lieu d’insertion d’un organe. Opposé à distal.
  • Pseudo-bulbe : certaines espèces d’orchidées possèdent, à la base de leurs tiges, un article renflé, nommé « pseudo-bulbe »qui sert de réserve en eau et en nutriments.
  • Pseudophylle :fausse-feuille ; prolongement du brachyblaste.
  • Pubérulent : qualifie un organe couvert de poils fins, mous et peu serrés.
  • Pubescence  : état d’une surface couverte de poils. Selon la densité, la finesse, la longueur ou l’aspect du poil la pubescence peut être qualifiée de : duveteuse, cotonneuse, velue, tomenteuse etc…
  • Pulpe  : tissu tendre, souvent juteux et sucré, qui constitue le péricarpe des fruits charnus. Ex : la groseille, le raisin, l’orange etc…
  • Pulvérulent  : Se dit d’un organe (feuille) recouvert d’une sorte de poussière.
  • Pyxide Fruit sec, déhiscent, sphérique, s’ouvrant par une fissure et se séparant en deux moitiés.