Plantes du Japon

Documentation sur les plantes du Japon

R

R

  • Racème = Grappe
  • Rachillet : axe très court de l’épillet des Poacées ou des Cypéracées.
  • Rachis  : axe central supportant une feuille composée, une inflorescence ou une frutescence.
  • Radical  : se dit d’un élément lié aux racines de la plante. Les feuilles qui naissent au collet de la plante sont des feuilles radicales.
  • Radicant  : qui produit des racines à côté de la racine principale.
  • Radicelle : ramification émise par la racine principale ou les racines secondaires, assurant l’absorption de l’eau et des sels minéraux.
  • Rampante  : se dit d’une tige entièrement couchée sur le sol d’un rhizome horizontal et allongé mais non enracinée au niveau de ses noeuds.
  • Rayon  : pédicelle rayonnant d’une inflorescence en ombelle.
  • Réceptacle  : sommet élargi du pédoncule de la fleur. Il peut être en plateau, bombé ou allongé en cône ou étalé.
  • Récliné : recourbé et incliné vers le sol.
  • Récurvé : courbé vers l’extérieur.
  • Réfléchi  : se dit d’un élément (sépale ou pétale) rabattu, recurvé, à l’opposé de son sens d’insertion.
  • Régulier(e) : qualifie une fleur dont la symétrie est radiale.
  • Remontant : végétal qui fleurit une seconde fois après la saison habituelle. Ex : la glycine.
  • Résineux  : autre appellation des Gymnospermes dont la plupart produisent de la résine (sauf les Taxacées).
  • Résupiné(e) : qualifie une fleur d’orchidée dont le labelle est devenu ventral par suite de la torsion du pédoncule floral et/ou de l’ovaire de la fleur.
  • Réticulé organe dont la surface est ornementée d’un réseau de stries ou de nervures dessinant les mailles d’un filet. Rétus : très obtus et plus ou moins déprimé.
  • Rétinacle : pièce fortement visqueuse, appartenant à l’étamine et qui par contact, permet le prélèvement des pollinies portées par le caudicule qui lui est associé.
  • Rétus  : tronqué et légèrement déprimé au sommet.
  • Révoluté  : à bords repliés vers la face inférieure.
  • Rhizome  : Tige souterraine de certaines herbacées vivaces se développant horizontalement en émettant des racines et des tiges aériennes et dont les feuilles sont réduites à des écailles sèches qui le distinguent d’une vraie racine.
  • Rosette : disposition particulière des feuilles insérées en ordre plus ou moins rayonnant au niveau du collet.
  • Rostellum : petit appendice en forme de bec situé au-dessus du stigmate ou surface réceptrice des pollinies au sommet du gynostème.
  • Rotacé : qui a la forme d’une roue.